L’effacement diffus devient l’outil essentiel pour une maitrise énergétique efficace

Câbles électriques sous la neige
Trains sous la neige

« Soyons clairs, pour l’hiver 2020-2021, nous sommes dans une situation inédite qui nécessite une très grande vigilance », avertissait en juin dernier le président du gestionnaire de réseau de transport d’électricité français RTE François Brottes.

Ce Jeudi 19 novembre 2020 sur BFM TV, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, évoque un risque de « coupures très courtes » cet hiver.

Des coupures d’électricité de deux heures impactant à tour de rôle les foyers de différentes régions françaises : Pour que cela arrive, il suffirait que la France connaisse un hiver vigoureux, avec une météo anticyclonique sans vent.

Le réseau électrique français pourrait être sujet à de fortes tensions cet hiver. Et ce, plus encore que les années passées en raison de la crise sanitaire qui a décalé les opérations de maintenance des centrales nucléaires. Avec la panne de la centrale de Flamanville et la fermeture de la centrale de Fessenheim, la France produit 15% d’électricité nucléaire de moins que d’habitude.

Mettre à contribution nos dernières centrales à charbon encore en activité s’accompagne d’émissions de gaz à effet de serre et les relais visant à produire une électricité verte plus respectueuse de l’environnement sont fluctuants et pas encore suffisants.

Cette solution extrême de délestages itinérants, c’est-à-dire de coupures ciblées, en alternant les régions, fait partie de toute une gamme de moyens utilisés par RTE pour éviter une coupure généralisée et chaotique telle que celle vécue en novembre 2006, lorsque dix millions d’Européens avaient subi des coupures dues une panne de réseau.


Avant d’en arriver là, RTE met en place différentes mesures pour réduire nos consommations d’énergie, et ainsi éviter les tensions sur le réseau électrique, fréquentes en hiver.

En France, les pointes de consommation d’électricité hivernales sont notamment dues au chauffage électrique, populaire dans les foyers français. La première mesure consiste donc à faire appel aux « éco-gestes citoyens » pour réduire la consommation : baisser ses radiateurs la journée et en cas d’absence prolongée, dormir au frais, décaler l’utilisation du lave-linge…

EcoWatt, un site internet qui propose un système d’alertes par SMS appelle ses abonnés aux écogestes lors des moments de fortes tensions sur le réseau.

En parallèle, l’État incite les Français à installer des thermostats connectés grâce à un coup de pouce de 150 euros par logement, ou le boitier « Narco » proposé gratuitement par ekWateur. Ils permettent le pilotage du chauffe-eau et des radiateurs électriques, et la régulation par programmation d’intermittence de chauffage, avec à la clef, une diminution jusqu’à 10% de la facture d’électricité pour ses utilisateurs.

Nous abordons ici les prémices de l’effacement diffus.

RTE peut également jouer sur la diminution de la tension de 5%, qui outre une légère baisse d’efficacité de certains appareils électriques passe relativement inaperçue.

Par ailleurs, RTE a passé un accord avec plusieurs sites industriels très consommateurs dans le secteur de l’aluminium et de l’acier. En contrepartie d’une rémunération, ils sont en mesure de couper leur consommation et soulager le réseau de 1.500 MW instantanément.

En dernier recours, RTE réalisera des délestages programmés : Il s’agit des coupures d’électricité ciblées et maitrisées dans certaines zones du réseau qu’a évoqué la ministre de la Transition écologique.

Et si nous ne connaissons pas les jours qui pourraient faire l’objet de coupures, ni les zones qui seraient ciblées, le fournisseur Total Direct Energie estime qu’il y aura au moins 15 jours à risque entre fin novembre 2020 et fin mars 2021.


poteau electrique

Ne vaut-il pas mieux une coupure ciblée des chauffe eaux et radiateurs électriques dix minutes plusieurs fois par jour, plutôt que toute l’électricité d’un quartier pendant deux heures ?

Le principe de l’effacement diffus est d’éteindre le chauffe eaux, les radiateurs électriques, et potentiellement d’autres équipements électriques dans un foyer, sans que les habitants n’aient à s’en préoccuper, pendant un laps de temps suffisamment court pour qu’ils ne s’en rendent pas compte. Ils auront souscrit un contrat spécifique au préalable et y seront donc préparés.

Cela implique que les données de consommation provenant du tableau électrique soient transmises à un agrégateur et que la solution permette, quand RTE le demande, la coupure automatique à distance de certains appareils spécifiques sur de courtes périodes.


Les solutions proposées actuellement ciblent principalement les radiateurs électriques et chauffe-eaux dans des logements existants, ce qui en réduit la portée.

D’une part, cela ne doit pas nous détourner de la rénovation énergétique des bâtiments qui va de pair avec une meilleure maitrise de consommation énergétique.

D’autre part, nous devons voir plus loin. Sans pour autant toucher aux appareils électriques essentiels (tels que réfrigérateur, congélateur, télévision…), l’impact se fera par une coupure temporaire non seulement des radiateurs et des chauffe-eaux, mais également des prises de recharge de la voiture électrique, des lave-linges, sèche-linges, des lumières extérieures et cela généralisé à l’échelle des foyers, commerces et usines.

Cela pourra être décidé et programmé par l’utilisateur du tableau électrique intelligent oghji. Une solution grand public et « clé en main » qui outre ses fonctions essentielles de sécurité électrique, offre l’analyse détaillée des consommations en temps réel, des alertes en cas de défauts électriques et la programmation de délestages automatiques des circuits de basse priorité en cas de forte consommation ou horaires tarifaires avantageux.

L’ambition affichée d’oghji est de pouvoir offrir le pilotage de données énergétiques agrégées à l’échelle d’un foyer, d’un bâtiment et d’un territoire, ce qui en fera un partenaire privilégié des fournisseurs d’électricité.

oghji, le premier tableau électrique
digital et connecté

Vous êtes également acteur de la transition énergétique? professionnel dans le bâtiment et l’équipement électrique? Vous souhaitez vous associer à l’aventure d’oghji? Contactez-nous!


Références:

https://www.rtl.fr/actu/economie-consommation/electricite-la-rte-craint-de-ne-pouvoir-approvisionner-les-foyers-cet-hiver-7800908666

https://www.20minutes.fr/planete/2899155-20201103-electricite-effacement-diffus-cle-soulager-reseau-electrique-hiver

https://www.usinenouvelle.com/article/six-armes-de-rte-pour-eviter-une-penurie-d-electricite-cet-hiver.N461237


Soutenez oghji en partageant cet article :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *